0

Improviser une piste de course dans le salon

À voir le nombre de fois que mon dernier article a été consulté, vous avez eu l’air de bien aimer les idées brico simples et rapides.

Alors dans la même lignée que les casse-tête fait maison, une autre idée dont je suis fière est les pistes de course fait maison! Tout ce qu’il faut, c’est un rouleau de masking tape et un minimum d’imagination :)

Laurent a pris un plaisir fou à construire les routes avec moi (pas mal plus qu’à y jouer, mais bon!). Bien motivée, la prochaine fois j’aimerais plutôt prendre un rouleau plus large (2 pouces?) pour ne pas avoir besoin de faire les deux côtés de la route et j’y dessinerais en plus des lignes pointillées au centre pour faire encore plus réaliste.

Je ne suis clairement pas la première à avoir eu l’idée, puisqu’en fouillant un peu sur le Web, j’ai vu plein de variantes différentes, et même qu’il existe des rubans déjà dessiné pour faire des routes! Bref, des heures de plaisir en perspective!

0

Le plus simple des jeux d’adresse fait maison

Il est 11h10 et Laurent commence déjà à s’ennuyer. Je voulais terminer le dîner en vitesse et je cherchais une idée rapide pour l’occuper. Je suis si fière fière de mon idée toute simple que je pense que ça vaut la peine de la partager ici.

J’ai fouillé dans le matériel de bricolage et j’ai pris un carton de couleur. J’ai découpé avec lui quelques formes (vraiment, ça aurait pu être n’importe quoi, on s’en fout un peu). J’ai ensuite pris une feuille blanche et tracé le contour des formes avec un feutre noir en prenant soin de bien déborder à la fois sur mon carton bleu et ma feuille blanche. J’ai ensuite laissé Laurent seul avec les morceaux découpés, la feuille avec le contour des formes et un bâton de colle et je lui ai demandé de coller les morceaux aux bons endroits.


Ça m’a donné le luxe d’avoir le gros 10-15 minutes qu’il me fallait pour terminer le repas. Je me trouve pas pire quand j’ai des idées comme ça :)

0

Apprendre à lire à 2 ans

Je suis tombée sur un article intéressant sur le blogue du Naître et grandir où l’auteure, Marie-Ève B. Gaudin, racontait comment son grand garçon de 18 mois reconnaissait bien certains logos. Ça m’avait fait sourire puisque Laurent aussi, du haut de ses 2 ans et demi, est capable d’identifier les BMW qui passent sur la rue en voyant le logo à l’avant… Je me suis donc dit qu’il devait bien être rendu à l’étape où je pouvais commencer à lui montrer ce que voulaient dire certains panneaux de circulation.

Hier, je suis donc toute excitée de lui montrer une première pancarte que je pense facile à comprendre: celle qui dit qu’on interdit les chiens à l’intérieur d’un parc. Je pensais débuter une belle conversation sur le sujet avec un Laurent tout enthousiaste. Nenon. Il n’y voit aucun intérêt; il a ben trop hâte d’aller courir et me supplie de le laisser descendre de sa poussette. Ouin…

Aujourd’hui, en allant dans un autre parc pour notre sortie quotidienne, c’est quoi la première chose qu’il me dit? «Regarde Maman, Copain il peut pas rentrer!». Quoi? Hier il n’avait même pas l’air d’écouter ce que je disais, mais le concept avait été intégré quand même. Génial!

En revenant du parc, je suis donc partie sur une lancée sur en lui pointant quelques autres pancartes qu’on croise souvent dans une journée comme des sens unique. Il était super réceptif et en redemandait encore une fois rendu à la maison. C’était vraiment un beau moment. Tout simple. J’étais super fière de mon garçon qui, mine de rien, est en train de commencer à apprendre à lire…

2

Mon petit secret pour un répit de 15 minutes

Comme je le mentionnais au début du mois, la garderie de rêve de Laurent a fermé à la fin juin et je fais la «garderie à la maison» avec lui depuis ce temps. Je me sens toujours un peu poche de trouver ça dur de garder mon garçon à la maison 100% du temps. J’ai de la misère à l’occuper tout en réussissant à faire toutes les tâches que je voulais dans la maison (lire: ranger et faire à manger).

Quand Laurent s’ennuie et qu’il commence à demander des bonshommes à la télé, je cherche toujours des petites activités qui détourneraient son attention. Mon must du moment: le découpage. Je n’ai qu’à faire une petite recherche rapide sur le Web pour trouver des activités gratuites de découpage à imprimer.  Et bien motivée, je peux en créer moi-même sur Word avec des images que je sais qu’il va aimer (lire: des camions).

Capture d’écran 2015-07-15 à 14.34.17

Pour le PDF gratuit de mon chef-d’oeuvre, c’est par ici.

Je n’ai qu’à l’installer à la table, lui demander d’abord de suivre le chemin avec son crayon de couleur, et ensuite de le découper. C’est simple et ça l’amuse un bon 15 minutes. Pendant ce temps-là, le souper est plus facile à préparer… Quelles autres activités du genre faites-vous avec vos enfants?

0

Faire la garderie-buissonnière

La garderie de rêve de Laurent, là où les enfants mangeaient bio-grano-encore-mieux-qu’à-la-maison, là où il y avait en masse de place pour courir et surtout, là où il y avait une éducatrice en or qui faisait prenait soin et éduquait nos enfants comme si c’étaient les siens, a fermé ses portes vendredi dernier.

Après avoir caressé le projet de s’ouvrir une garderie similaire avec d’autres parents, on a finalement abdiqué et réinscrit nos enfants dans une autre garderie de quartier. Comme moi et une autre maman de la garderie sommes encore en congé de maternité, nous avons décidé de ne les inscrire qu’en août pour passer tout le mois de juillet avec nos petits chéris.

Avec deux papas entrepreneurs qui travaillent à la maison, notre défi de juillet sera donc de conserver une routine simili-garderie pour que nos deux grands de deux ans et demi ne s’ennuient pas pendant qu’on s’occupe aussi des deux autres d’un an et de deux mois…

FullSizeRender-6

Laurent en route vers le parc: la future routine de juillet.

Armée de mes tableaux Pinterest, je me suis mise au défi d’être la plus organisée possible. J’ai commencé à prévoir des bricolages pour les jours de pluie, j’ai fait un calendrier d’activités gratuites à Montréal et j’essaie de planifier mes repas à l’avance. Tout ça en gardant la maison le moins en désordre possible. Gros plan de match…

Première idée empruntée sur le blogue Mama.Papa.Bubba, un calendrier visuel de la semaine pour aider Laurent avec sa routine. Voici grosso modo ce que ça donne:

Calendrier d'activité

Je n’ai fait que le canevas pour le moment, mais j’aimerais ajouter des petites images qu’il peut coller sur son calendrier pour voir ce qui s’en vient. Je vais probablement créer des images fixes pour les repas et la sieste, question qu’il n’ait pas le choix de cette étape-là.

Si tout se passe bien (et qu’en plus j’ai suffisamment de temps libre dans une journée), je vais essayer de partager ici tous mes bons coups, mes activités de bricolage et mes idées de sortie impromptues. À suivre!

17

Le zoo Ecomuseum: parfait pour un merveilleux dimanche en famille!

(Pssst: lisez jusqu’à la fin. J’ai une petite surprise pour vous. Ou la la le suspense!)

Lire des blogues de parents, ça donne toujours plein d’idées d’activités à faire avec les enfants et j’adore ça. Quand je suis tombée sur cet article au sujet du zoo Écomuseum de Montréal en septembre 2013 (alors que Laurent n’avait même pas encore un an), je m’étais jurée d’y amener Laurent dès qu’il serait en âge d’apprécier.

Finalement, est-ce que l’attente valait le coup? Oh que oui! C’est vraiment le genre d’endroit parfait pour une sortie en famille. Rien à voir avec l’image qu’on se fait d’un zoo traditionnel. D’abord, le zoo Ecomuseum est un refuge pour les animaux qui ne peuvent pas survivre en nature tout seuls. Ils proviennent de centre de réhabilitation ou sont nés en captivité. Ça part bien. Aussi, on est en pleine nature et on se promène dans le bois à travers les enclos. Il y a un aire de pique-nique, plein de sentiers pour se promener. On a pu voir entre autres deux ours, quatre chevreuils, un coyote et deux caribou des bois. Génial!

Le bof, c’est qu’on avait promis à Laurent qu’on allait voir les amis de Tatonka. On n’a pas été capables de repérer les loups, les lynx et le renard, alors allô la déception. Ça m’apprendra à faire des promesses sur lesquelles je n’ai pas de contrôle…

Malgré tout, C’est une sortie à récidiver assurément!

***
***
***

M.à.J : Alors voilà, la charmante Émilie qui travaille aux communications du zoo m’a contacté quelques minutes après que j’aie publié mon article sur Twitter pour m’offrir un laissez-passer familial valide pour deux adultes et deux enfants d’une valeur de 48$ à faire tirer parmi les lecteurs de mon blogue!

Pour participer, il ne suffit que de laisser un commentaire sous l’article ou sur ma page Facebook avant dimanche le 21 juin à 23h59. Je vais faire le tirage lundi le 22 juin quelque part dans la journée. Bonne chance à tous!

0

Se préparer à l’arrivée de BB2: la gestion alimentaire

Quand Laurent est arrivé avec nous, on avait le luxe de s’y consacrer à 100%. On réglait nos horaires pour s’adapter aux siens et, somme toute, ça a été plutôt facile de passer à travers les nuits de sommeil entrecoupées en dormant durant le jour pour avoir un rythme de vie relativement normal.

Je dois avouer qu’avec l’arrivée imminente de BB2, je me demande souvent comment je vais faire pour concilier la routine établie de Laurent avec le pas-de-routine-pantoute de la petite nouvelle. Une de mes préoccupations majeures en ce moment est de stocker de la nourriture au cas où je n’aie pas l’énergie de sortir. Impossible par contre de le faire pour les aliments frais comme les fruits, les légumes et la viande.

Sauf que…

Hier soir, j’ai eu une illumination: on est rendu à l’ère où on peut faire son épicerie en ligne et tout faire livrer! Non mais quel service incroyable pour enlever un poids sur les épaules à toutes les bedaines de ce monde :)

Crédit photo : Gratisography

Crédit photo : Gratisography

Qui se sert de ce genre de service en ce moment? Ça fonctionne bien?
J’ai presque hâte de tenter l’expérience :)